En cette semaine avant Pâques, nous voulons nous souvenir de ce qui nous unit, chrétiens. Nous ne sommes pas meilleurs, ni plus beaux, ni plus intelligents que les autres. Mais nous avons été sauvés, gracieusement, par Jésus qui a donné sa vie pour nous.

Alors que nous étions contaminés par le péché jusque dans les tréfonds de notre être, incapables d’éradiquer ce mal qui nous condamne, Jésus est venu pour faire de nous une nouvelle création. À la croix, il est devenu cette horreur, ce péché, une chose si sale et répugnante que Dieu a détourné les yeux.

Celui qui n’a point connu le péché, Dieu l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.

Nous voulons nous souvenir de cet amour et de ce sacrifice. Nous voulons l’enseigner à nos élèves dans l’espoir qu’un jour, ils croiront à leur tour.