«Bienvenue à la maison!» Voilà ce qui décrit parfaitement la soirée que je viens de vivre. Lorsque nous avons décidé, en tant que comité de financement, d’entamer le volet «gens d’affaires» de notre campagne de financement, plusieurs dilemmes se présentaient devant nous. «Comment devrait-on rejoindre la communauté d’affaires? Quel genre d’évènement devrions-nous organiser en premier? Devrions-nous engager une firme en évènementiel?» J’ai toujours su que notre école était unique, différente, et c’est cette différence qui nous a toujours donné le gout de nous battre!

 

– On va faire un 5 à 7. On va inviter les gens chez nous, nos élèves du secondaire feront le service, l’ensemble à cordes, l’ambiance et nos bénévoles, les bouchées qui seront servies, pour moi, ça c’était clair. Je savais qu’il fallait voir ça simple, vrai, authentique. Mais, c’était notre première fois… Et si on se trompait? Voilà les doutes qui arrivent. On manque de temps, on est plus certain… On persévère, malgré tout. Les choses se placent et le grand jour arrive et «vloummm»! Incroyable! Dieu est magnifiquement grand et Il me le prouve encore.

 

Il y a beaucoup de monde. Plus que ce que j’espérais. Les gens sont joyeux, heureux d’y être et enthousiastes. Les animateurs sont supers, les bouchées extra, les intervenants tous pertinents, touchants et convaincants, à leur façon! Je me sens à la maison. Et un homme d’affaires s’engage, au micro, à donner 10 000$ / année pendant 5 ans! Wow! Et un autre parle de la motivation de son conseil d’administration, entièrement composé d’ingénieurs chrétiens, à s’engager fermement, à long terme et de plusieurs façons pour l’école. À travers son discours, Dieu me parle, à moi.

 

– Là, je suis au moment de l’histoire où je devrais vous dire que notre succès vient de notre vision… etc, dit-il en résumant le parcours de son entreprise… Mais moi, je vous dis que tout nous est prêté, poursuit-il… Même le succès nous est prêté, et c’est pour ça que notre entreprise veut s’engager à soutenir l’école…

 

Et là, Dieu me rappelle l’opportunité que m’offre le monde des affaires pour briller pour Lui. Il me rappelle l’impact que j’aurai avec Lui dans ma petite ville, en agissant, en parlant toujours avec foi, amour et sans compromis… Puis, un autre homme d’affaires s’engage à donner 25 000$… C’est un de nos fournisseurs. Quelle surprise!

 

Une soirée dont je me rappellerai longtemps! Merci à tous ceux qui y ont participé.

 

Notre école est un phare dans un monde obscur… et un phare, ça brille, ça éclaire et ça guide!

 

«Unité, anticipation, participation!» Merci mon Dieu, je t’aime!

 

Cindy Bouchard (alias Mme Charbonneau)